Terre ronde

Pensait-on que la Terre était plate au Moyen-Age ?

By 3 mars 2019 mars 16th, 2019 No Comments

Une vidéo de la chaîne Youtube Gallia – notre histoire de France apporte plusieurs éléments de réponse à cette question.

A en croire l’imaginaire populaire, au Moyen-Age les Homme pensaient que la Terre était plate. Mais est-ce bien vrai ?

Cependant dès le Ve siècle avant notre ère des savants grecs avaient déjà montré la rotondité de la Terre. Ératosthène de Cyrène (astronome, géographe, philosophe et mathématicien grec du IIIᵉ siècle av J-C), sera le premier à en calculer la circonférence. Avec une marge d’erreur certes, mais cela représentait déjà une formidable prouesse pour l’époque.

Dès le VIIe siècle avec l’apparition des premières mappemondes, on utilise déjà les termes “globe” et “sphère” pour désigner la Terre. Au XIIe siècle les croisades allaient aider à répandre les idées des savants grecs dans tout l’occident grâce à la traduction des textes en latin. Ainsi, au Moyen-Age le caractère sphérique de la Terre ne faisait aucun doute.

Joannes de SacroboscoJoannes de Sacrobosco, mathématicien et astronome du XIIIe siècle, également connu sous les noms de John of Holywood ou Jean de Halifax est l’auteur de plusieurs traités scientifiques très diffusés dans les universités médiévales, particulièrement « La Sphère » (« De sphaera mundi »). Il écrit à Paris en 1224 le traité de la sphère. Cet ouvrage majeur se diffusera dans toute la chrétienté, l’église n’y trouvant rien à redire.

De sphaera mundi (signifiant Sur la sphère du Monde, parfois nommé Tractatus de sphaera ou simplement De sphaera) est un ouvrage médiéval qui introduit les éléments de base de l’astronomie. Largement inspiré de l’Almageste de Ptolémée, et reprenant des idées de l’astronomie arabe, ce fut l’un des ouvrages d’astronomie les plus influents en Europe avant Copernic.

Galilée quant à lui, malgré une croyance très rependue que son emprisonnement était dû à sa découverte que la Terre était sphérique, fût condamné par sa remise en question du géocentrisme de la planète bleue. Galilée défendait l’héliocentrisme, affirmant que la Terre tourne autour du soleil ce qui était juste.

Cette remise en question de la sphéricité de la Terre est en réalité beaucoup plus récente et se trouve du côté des auteurs de la renaissance repris par des historiens du XIXe siècle. Pour cette époque civilisée et riche en connaissances il fallait absolument créer une rupture avec les pensées religieuses du Moyen-Âge jugées néfastes.

Vous pouvez visualiser la vidéo de la chaîne ci-dessous :

Leave a Reply